Sélectionner le candidat le plus adapté au poste à pourvoir

Les entretiens d’embauche permettent à l’employeur de récolter un grand nombre d’informations sur le candidat. Cependant, afin de sélectionner le candidat le plus apte à occuper le poste, il est important de trier les candidatures selon différents critères.

En premier lieu, l’employeur doit s’attacher à la capacité du candidat à répondre au besoin de l’entreprise et aux missions qui lui seront confiées dans le cadre de son poste, mais aussi à sa motivation à pourvoir le poste.

En général, vérifier l’adéquation entre sa culture, ses objectifs, ses valeurs et la fiche du poste à pourvoir permet de sélectionner le candidat le plus compétent et le plus motivé.

Sélectionner le candidat

I. Les objectifs et compétences du candidat

Lors de l’entretien d’embauche, l’employeur doit reprendre l’ensemble des objectifs et des compétences propres au poste à pourvoir. L’évaluation des candidats se portera sur leur capacité à pourvoir ce poste mais aussi leur motivation pour y parvenir.

Il est possible pour l’employeur de procéder à la mise en page d’une grille de notation sur laquelle il pourra s’appuyer ensuite pour donner une note au candidat et pouvoir sélectionner celui dont la note sera la plus élevée.

Cette note offrira à l’employeur un certain degré de certitude d’avoir trouvé le meilleur candidat.

sélectionner le candidat

II. Les signaux d’alertes

Lors de l’entretien, l’employeur doit être attentif à tout ce qui est dit, ou évoqué, par le candidat. Il se peut que, dans son discours, certaines confidences puissent déclencher des signaux d’alertes chez l’employeur. Ces signaux sont un bon moyen de sélectionner le candidat ayant des valeurs en adéquation avec la culture de l’entreprise dans laquelle il postule.

Parmi ces signaux, on peut retrouver des traits de caractères définis par le candidat lui-même qui, dans le cadre d’une prise de poste dans l’entreprise, pourront s’avérer devenir néfastes.

Par exemple, un égo surdimensionné, un goût pour le conflit, un refus de remise en question ou une tendance à exagérer ses compétences et ses qualités peuvent impacter la prise de poste future du candidat et amener à un échec, pour l’employeur et le candidat

L’employeur doit donc prêter une attention particulière à la moindre information émise par le candidat lors de l’entretien d’embauche, afin de s’offrir la chance de sélectionner le meilleur candidat pour le poste à pourvoir.

sélectionner le candidat

III. Prise de contact avec les entreprises citées dans ses expériences

Afin de s’assurer de sélectionner le candidat parfait pour le poste, l’employeur peut aller jusqu’à contacter les anciens collègues, ou les anciens employeurs du candidat.

En effet, cela peut apporter de nombreuses surprises, notamment si l’ancien employeur, ou collègue, offre un tout autre point de vue sur le candidat, pouvant parfois être lointain du portrait que ce dernier a dressé de lui-même lors de l’entretien.

Cette étape est indispensable, même si l’employeur pense avoir trouvé le meilleur candidat pour le poste à pourvoir. Une vérification au travers de personnes ayant fréquenté le candidat dans un cadre purement professionnel permettra à l’employeur d’avoir des informations clés pour l’embauche, ou non, du candidat postulant.

sélectionner le candidat

A l’issue de chaque étape, l’employeur pourra attribuer une note au candidat et réévaluer chaque compétences et objectifs du candidat afin d’apposer une note globale à chacun d’entre eux.  

Enfin, le moment de sélectionner le candidat parfait arrive. La sélection peut se faire soit grâce à une note qui se distingue fortement de celles des autres, soit en fonction des compétences précises de certaines candidatures.

Cependant ne choisissez jamais votre candidat par défaut : si aucune des notes ne semble répondre à vos attentes, il est temps de contacter de nouveaux candidats et de repartir dans un nouveau cycle d’entretiens, pour pouvoir enfin embaucher la perle rare dans votre entreprise.

sélectionner le candidat