Comment mener un entretien de recrutement ?

Après avoir consulté les CV des candidats ayant répondu à votre offre d’emploi,  vous devez encore les départager pour choisir le profil qui correspond le mieux au poste à pourvoir dans votre entreprise.

Pour cela, vous devez mettre en place un entretien d’embauche.

Ce premier entretien avec le candidat est l’occasion de pré-sélectionner les meilleurs éléments parmi vos candidatures.

Il est essentiel que l’entretien soit structuré, voici donc les quatre questions qui doivent constituer un premier entretien selon l’entreprise ghSMART.

entretien d'embauche

1 – La durée du premier entretien d’embauche

Avant d’évoquer les questions à poser, il faut garder à l’esprit que le premier entretien est l’entretien de pré-sélection qui permet de faire le premier tri entre les candidats. Il se fait en général par téléphone.

Le but est de ne conserver  que les meilleurs éléments. Cet entretien se fait idéalement en 30 minutes maximum, sachant que plus de temps sera consacré ensuite lors d’un deuxième entretien plus élaboré et détaillé avec les candidats pré-sélectionnés.

En effet, il est important de ne pas consacrer trop de temps dans cet entretien. Le temps est précieux lors de votre recrutement. Vous devez vous concentrer sur les potentiels futurs collaborateurs qui correspondent le plus à vos attentes.

entretien

2 – Les questions à poser au candidat

Lors du premier entretien, des questions dites standardisées, doivent être posées. Celles-ci permettent de se faire une idée plus claire sur le candidat et son profil. En les posant systématiquement, l’employeur parviendra à réunir grand nombre d’informations et de sélectionner les candidats les plus intéressants pour le poste à pourvoir.

1ere question  : Les objectifs de carrière du candidat

C’est le premier point à évoquer avec le candidat. Ici, il s’agit pour le candidat d’exposer ses aspirations et ses passions. Ses envies doivent être compatibles avec ce que l’employeur propose.

Exemples : « Quels sont vos objectifs à court/long terme ? », « Quels sont vos plans de carrière ? »,  « Où vous voyez-vous dans 5 ans ? ».

carrière candidat

2eme question : Les qualités du candidat

La deuxième question doit permettre à l’employeur d’entrevoir les qualités du candidat et de juger si elles peuvent s’adapter au cadre professionnel proposé.

Exemples : « Parlez-moi de vous », « Quelles sont vos 3 principales qualités ? », « Quelle a été votre réussite ? », « Quels sont vos points forts ? ».

3eme question : Les faiblesses du candidat

Ici l’employeur veut connaître les points faibles du candidat et les domaines qui ne l’intéressent pas.

Exemples : « Quels sont vos défauts ? », « Citez-moi trois de vos défauts », « Quel a été votre plus grand échec ? », « À quel poste vous voyez vous plus tard ? », « Quelle est la matière scolaire que vous aimez le moins ? », « Quels sont vos points faibles ? ».

force et faiblesse candidat

4eme Question  : Les derniers employeurs du candidat

Il faut confronter le candidat à son passé et lui laisser l’opportunité de noter et juger ses précédents employeurs. Bien entendu une justification est attendue. Afin de creuser d’autant plus et obtenir plus d’informations du candidat « Comment ça…? », « Pourquoi ? », « Expliquez moi…? » sont les outils clé de l’employeur.

Exemples : « Pourquoi avez-vous quitté votre précédent emploi ? », « Parlez-moi de ce que vous a apporté votre précédent emploi », « Quelles étaient vos missions ? », « Dans vos précédents emplois avez-vous connu des échecs et comment les avez-vous surmonté ? », « Parlez-moi de vos précédents managers, qui étaient-ils et que vous ont-ils apporté ? ».

Tous ces éléments et notamment ces questions permettent de se faire une idée générale du candidat, de ses forces, de ses faiblesses et de ce qu’il pourra apporter à l’entreprise s’il trouve être en adéquation avec le poste à pourvoir.

L’instinct est également à l’honneur car l’employeur pourra dès lors s’y fier et éliminer les personnes qui ne lui inspirent pas une confiance absolue.

entretien

Cet article s’inspire du livre Who : The A Method of Hiring