Comment séduire les candidats et entretenir une relation positive avec les salariés d'une entreprise, grâce à la marque employeur.

Marque employeur, séduire et entretenir la flamme

Une stratégie de marque employeur vise à séduire les candidats et fidéliser les salariés. A la croisée des disciplines RH et marketing, cette notion prend aujourd’hui de plus en plus de sens pour les entreprises.

Néanmoins, cette notion qui a vu le jour en 1998 n’est déjà plus vraiment toute jeune.

 

En quoi consiste une stratégie de marque employeur ?

Dîtes à un expert des Ressources Humaines que la marque employeur est une notion marketing et il s’arrachera les cheveux !
Contrairement au concept de marque commerciale, elle n’a pas un objectif  de vente et ne cible pas des “consommateurs” de biens ou de services.

L’objectif d’une stratégie axée sur la marque employeur est tout autre.
Il s’agit de maintenir l’unité et la cohérence dans la prise de parole de l’entreprise envers deux cibles : une cible interne (les salariés), et une cible externe (les candidats potentiels).

Dans les deux cas, c’est l’image de l’entreprise en tant qu’employeur qui est promue :

  • En interne, son but est de favoriser la fidélisation et le bien-être des salariés.
  • En externe, il est de contrôler la réputation de l’entreprise auprès de l’opinion publique, de ses partenaires et de ses futurs collaborateurs potentiels.

 

La stratégie de marque employeur se traduit via :

  • La culture de l’entreprise
  • Ses valeurs
  • Les perspectives d’évolution possibles en son sein
  • Son ambition globale
  • Et la politique RH en vigueur

Dans les faits toutes ces caractéristiques doivent être appliquées au travers des pratiques managériales, et uniformisées grâce à des outils de communication pertinents.

 

Effet de mode ou prise de conscience ?

Le concept de marque employeur s’est développé avec l’émergence des réseaux sociaux il y a une dizaine d’années.

Le rapport de force entre les entreprises et les salariés s’est alors transformé. Cette modification a accordé un contre-pouvoir plus important à ces derniers, notamment grâce au potentiel de communication de ces plateformes.

Face à ces évolutions, les grandes entreprises se sont emparées du sujet. Elles ont développé des stratégies leur permettant de contrôler leur communication ainsi que celles de leurs employés, en créant leurs propres comptes sociaux par exemple.

Mais l’engouement des services RH autour de cette notion provient également d’une évolution du rapport au travail. En effet, les jeunes actifs restent de moins en moins longtemps au sein d’une même entreprise. Ils recherchent aujourd’hui plus que la sécurité de l’emploi.

Le bien-être, le développement personnel et la recherche de sens dans le travail, telles sont les nouvelles tendances auxquelles les entreprises sont confrontées.

 

Comment les entreprises peuvent-elles faire face à ces nouveaux besoins ?

En répondant à des questions dont les réponses n’apparaissent pas toujours de manière évidente pour les salariés :

  • Quelles sont les valeurs que défend mon entreprise ?
  • Quelle est la finalité de toute cette énergie dépensée au travail ?
  • Quel futur pour moi ?
  • Suis-je en adéquation avec tout cela ?

En apportant des réponses à ces questions, la stratégie de marque employeur rassure et favorise l’implication des salariés dans leur travail. Plus elle est claire et distinctive, plus elle sera un réel atout pour séduire les meilleurs profils à recruter. 💼