Les compétences d’un bon recruteur

Les dirigeants et managers qui recrutent pratiquent un métier fortement porté sur l’humain.

Leur rôle est de rechercher le candidat parfait et compétant pour le poste.

Mais qu’est-ce qui peut améliorer ses recrutements, lorsque l’on manque de temps et que ce n’est pas forcément notre premier métier ?

recruteur

I. Les compétences du recruteur

Le recruteur doit se montrer à la fois stratège et fort d’esprit d’analyse. Cela va lui permettre de détecter et d’identifier la valeur ajoutée d’un candidat.
En effet, face à plusieurs candidatures, son métier revient à savoir identifier les meilleures recrues pour son besoin.

Pour cela il doit maitriser le processus de recrutement, mais aussi les différentes variables qui l’entourent.
Il doit être capable de définir les différentes valeurs de l’entreprise et de définir l’intégralité des missions qui composeront le futur poste du candidat. Il doit donc être fort de connaissance de son marché et de son entreprise.

Pour être un bon recruteur, il devra démontrer une certaine passion pour son métier et devra rester ouvert à l’échange avec le candidat.
Il doit donc être ouvert d’esprit et doit pouvoir se remettre en question et faire preuve d’humilité.

Enfin, la rigueur et un bon sens du relationnel sont essentiels.

un bon recruteur
II. Préparer ses entretiens

Lors d’un entretien, il est indispensable que le recruteur ait, au préalable, bien préparé celui-ci.
Il est essentiel de définir les pré-requis pour le poste et d’établir le portrait du candidat idéal avant toute rencontre.

L’entretien fait généralement suite à l’examen du CV du candidat. Souvent enjolivées, le recruteur se doit de vérifier l’authenticité de l’expérience professionnelle et des compétences que le candidat affirme avoir acquis.

N’oubliez pas que poser des questions à un candidat lors d’un entretien ne revient pas à lui faire passer un interrogatoire. Un entretien est un échange.
Les notions les plus importantes à développer sont les expériences et les compétences du candidat, basées sur des exemples concrets.

entretien d'embauche

 

III. Gérer au mieux son temps

Il est essentiel pour un recruteur de s’ouvrir aux autres et de ne jamais couper une possibilité d’échange avec un tiers.

Plus de personnes rencontrées c’est plus de potentiels collaborateurs recrutés !

Il est important de réduire la durée des entretiens et d’organiser votre temps de travail afin de pouvoir exploiter en profondeur le potentiel de chaque candidat.
Le recruteur se doit d’organiser autant son temps consacré aux entretiens que son temps dédié au sourcing.
Cependant, il doit veiller à conserver une organisation sans faille afin de prioriser ses différentes taches dans le cadre du recrutement.

organiser son temps
Le métier du recruteur est très porté sur l’humain et l’échange.

Et cet échange peut même avoir lieu en dehors de vos périodes de recrutement ! 
Echanger avec un candidat qui vous envoie une candidature spontanée, alors que vous n’avez pas de besoin actuellement, peut vous permettre de mieux préparer votre futur recrutement par exemple.
Ou même de trouver une nouvelle perle rare, alors que vous ne l’auriez pas forcément trouvée lors d’un cycle de recrutement classique

On ne sait jamais 😉

devenir un bon recruteur