Les étapes d'un processus de recrutement.

Le résumé honnête de la vie d’un recruteur en 16 Gifs

En tant que recruteur, il vous arrive régulièrement de faire face aux mêmes situations à chaque nouveau recrutement. Au fil des années, vous vous êtes forgé assez d’expérience pour éviter de lever les yeux au ciel lorsqu’un candidat vous raconte que son pire défaut, c’est d’être perfectionniste… 😁

Vous n’y pouvez rien, les réponses toutes faites sont ancrées dans la tête des candidats et ne tendent pas à disparaître de si tôt. Nous avons tenté d’illustrer pour vous, de manière honnête, ce que vous vivez au cours d’un processus de recrutement.


1. D’abord, votre patron vous annonce que vous devez recruter un mouton à cinq pattes dans un délai de deux jours.

 

Des délais de recrutement trop serrés.

 

2. Une fois que vous avez accepté cette idée, il est temps de rédiger votre annonce d’emploi. D’ailleurs, on vous a déjà donné quelques conseils, alors ça devrait vous faire gagner un peu de temps !

 

Rédaction d'une annonce d'emploi.

 

3. Deux solutions s’offrent à vous pour l’étape qui suit :

 

  • Soit vous postez votre annonce sur tous les sites d’emploi que vous connaissez en deux ou trois heures…

 

La publication d'une annonce d'emploi difficile.

 

  • Soit vous multi-diffusez votre annonce sur une trentaine de sites en 5 minutes chrono grâce à Chaze. Autrement dit, un jeu d’enfant ! 😉

 

Multi-diffusion d'une annonce d'emploi en facilement et rapidement grâce à Chaze.

 

4. Une fois votre offre d’emploi postée, vous recevez les premiers CV. Votre travail est à présent de les examiner à tête reposée. Votre objectif : dénicher les compétences qui correspondront le mieux au poste à pourvoir.

 

Lecture des CV envoyés par les candidats.

 

5. Vous avez établi votre short-list. A vous désormais de contacter les candidats. Cette étape pouvant être longue et fastidieuse, dégagez les plages horaires les plus adéquates pour échanger avec les candidats par téléphone.

 

Prise de contact avec les candidats qui ont postulé.

 

6. Les premiers entretiens approchent ! Vous préparez vos questions pour ne rien laisser au hasard : l’avenir de l’entreprise repose sur vos épaules…

 

Préparation des questions à poser lors de l'entretien d'embauche.

 

7. C’est l’heure de vérité, vous vous entretenez avec chacun des candidats que vous avez retenus. D’autres caractéristiques entrent en jeu à présent : les soft-skills. Quelles qualités humaines et professionnelles présentent les candidats ? Toutes sortes de profils s’offrent à vous :

 

La stressée :

 

Profil d'un candidat stressé.

 

L’égocentrique :

 

Profil d'un candidat égocentrique.

 

L’intellectuel :

 

Profil d'un candidat intellectuel.

 

Celui qui est un peu trop détendu :

 

Profil d'un candidat détendu.

 

Celui qui est un peu trop bizarre :

 

Profil d'un candidat bizarre.

 

Et le retardataire (qui a toujours une bonne excuse)  : 

 

Profil d'un candidat en retard.

 

8. Ça, c’est votre réaction quand vous comprenez qu’un candidat ne s’est pas du tout renseigné sur votre entreprise avant votre entretien.

 

Mauvaise réaction face au manque d'implication des candidats.

 

9. Après des heures d’entretiens, et après avoir échangé avec votre équipe : vous avez convenu de choisir le candidat qui vous semble idéal. Désormais, vous devez faire en sorte qu’il accepte votre offre.

 

Négociation avec le candidat.

 

10. Enfin ! Le candidat de vos rêves a accepté le poste ! Mieux il sera accueilli, plus il y aura de chances qu’il se plaise au sein de votre entreprise.

 

Embauche du candidat en adéquation avec le profil recherché.

Nous aurons l’occasion de parler de cette étape d’accueil qu’on appelle onboarding lors d’un prochain article ! 😉