4 points clés avant de répondre non à un candidat

Une candidature démontre l’intérêt porté pour l’entreprise par le chercheur d’emploi.

Malheureusement les employeurs doivent bien souvent donner une réponse négative à ces candidats.

Il n’est jamais évident d’annoncer un refus.
Comment les rendre plus « humains », moins froids et impersonnels ?

Un refus représente, en général, le dernier contact entre le recruteur et le candidat.
Ce message laissera une impression sur le long terme aux candidats éconduits. Donc autant soigner le fond et la forme.

refuser une candidature

1 – Le candidat vous avait choisi

En postulant dans votre entreprise, le candidat se voyait déjà travailler et faire carrière chez vous.

Même si vous ne brisez pas un rêve d’enfant en lui annonçant un refus, la probabilité qu’il soit très déçu est grande.

Sans faire de parallèle avec une rupture amoureuse, il s’agira de garder en tête cette différence de points de vue afin de bien choisir ses mots.

Cela permettra de conserver l’image qu’il se faisait de l’entreprise, même s’il n’en fera pas forcément partie.

candidat déçu

2 – Respectez vos engagements

Suite à un entretien, il est important de donner votre réponse dans le délai annoncé au candidat : il faut se tenir aux échéances annoncées.

Il n’est pas évident pour un recruteur de refuser une candidature, mais il faut se souvenir que le candidat est probablement angoissé et stressé en attendant votre retour.

Un dépassement des délais de réponse ne fera qu’augmenter ce stress.

candidat stressé

3 – Allez droit au but !

Inutile de tourner autour du pot avec des explications interminables, le recruteur doit expliquer rapidement les raisons du refus.

Ne refusez pas une candidature en la justifiant par de « fausses excuses ».

Développez plutôt les raisons du refus, en évoquant l’inadéquation de la candidature avec votre besoin.

Cela pourra aider, à l’avenir, le chercheur d’emploi dans sa démarche.

droit au but

4 – Choisir son moyen de communication

Si un candidat s’est déplacé dans l’entreprise pour passer des entretiens, il conviendra de l’appeler plutôt que de lui notifier un refus par email.

Le candidat a pris du temps pour postuler, il s’est déplacé jusqu’à vous pour prouver sa motivation pour intégrer votre entreprise.

Il faut respecter cela en prenant, à votre tour, du temps pour lui offrir une réponse à la hauteur de ses espérances.

refus candidature

Les refus sont quotidiens pour les personnes qui recrutent régulièrement : donc il peut être facile de perdre le caractère sensible de ces réponses faites au candidat.

Un candidat que l’on refuse aujourd’hui sera peut-être un élément idéal lorsque vous aurez de nouveaux besoins en recrutement.

candidat